Blog

LiveTweet, Boiler Room, Google Hangout : l’interactivité au cœur des événements

Si aujourd’hui faire la promotion avant et après son événement sur les réseaux sociaux est devenu chose obligatoire, ces derniers prennent de plus en plus d’importance dans le déroulement de l’événement. Fini l’époque où l’on se contentait d’envoyer des invitations via Facebook puis, une fois la soirée passée, de publier un album photo et un article sur son blog.

Aujourd’hui les médias sociaux ont pris une toute autre importance dans l’organisation d’un événement et leurs usages sont multiples (ludique, relai, professionnel…)

 

Twitter + Instagram = hashtag obligatoire !

 

Avec Twitter, les retombées d’un événement sont facilement quantifiables à la seule condition que vous créiez un hashtag dédié. Celui-ci doit être clair, unique, pas trop long mais surtout annoncé à l’avance et sur les différents supports de communication (affichage, presse, réseaux sociaux…) afin que tous les participants soient au courant du hashtag à utiliser pendant la soirée. Parfois, les organisateurs soumettent 2 ou 3 propositions de mot dièse et laissent leurs abonnés choisir celui qui leur convient le mieux, comme c’est actuellement le cas pour une course automobile à Sao Paulo.

Définir le hashtag ne va pas être forcément synonyme de succès, encore faut-il équiper les lieux d’une connexion wifi (oui même à la veille de l’arrivée de la 4G !) et inviter des personnes influentes et actives sur Twitter tel que des journalistes et des blogueurs par exemple, afin d’avoir un rayonnement maximum.

Même si ce n’est pas réellement une surprise, chaque Keynote d’Apple bénéficie d’une énorme visibilité via ce principe, dernier exemple en date : leur conférence d’octobre dernier où l’iPad Mini a été présenté.

Livetweet_Keynote

D’une manière générale le milieu de la high tech a bien adopté cette pratique et il est maintenant naturel et habituel pour eux de tweeter les conférences et soirées auxquelles ils assistent.

 

Autre initiative pouvant influencer le live tweet, mettre un ou plusieurs écrans qui diffusent en direct les tweets liés à l’événement toujours grâce au hashtag ou à une mention (@événement…).

Plus communément appelé un TweetWall, cet outil a tendance à se démocratiser et créer davantage d’interactions, la dimension ludique de voir son nom et son tweet apparaître sur l’écran, encourageant les personnes présentes à prendre part au live tweet. De plus, pour les plus « timides », voir que d’autres personnes envoient leurs tweets les rassurera et les poussera à faire de même.

tweetwall

Source Photo : www.marianik.com

Concernant Instagram, le principe est à peu de chose prêt le même, on créé un hashtag, on le diffuse auprès de sa communauté puis cette dernière partage des photos avec le mot dièse en description.

Petit plus d’Instagram par rapport à Twitter, les hashtags sur Instagram sont plus durables et donc les photos retrouvables même plusieurs mois après qu’elles aient été publiées.

A noter également que le hashtag étant souvent le même pour Twitter et Instagram, les publications de photos sont liées sur ces deux réseaux sociaux et il se créé alors une véritable interaction entre les deux.

La ville de Lille a mis en place le hashtag #Fantastic2012 pour le lancement de Lille3000 en octobre dernier et c’est plus de 1800 photos qui ont été postées sur Instagram.

 

Instagrille_Fantastic2012

 

Afin que son hashtag soit beaucoup sollicité il est nécessaire pour les organisateurs d’agir en amont : un événement ça se prépare, son relai sur les réseaux sociaux aussi ! Il faut également surprendre son audience afin que le spectateur ait envie de partager ce qu’il voit, ce qu’il entend et ce à quoi il est en train d’assister.

Si Twitter et Instagram servent de relais d’événements, d’autres sont uniquement proposés sur des réseaux sociaux comme c’est notamment le cas sur Youtube.

Le live, nouvelle priorité de Youtube

Au départ simple plateforme de partage de vidéos, Youtube a depuis quelques temps élargit son champ d’activités en proposant des événements en exclusivité sur leur plateforme.

C’est notamment le cas des Boiler Room, organisées en partenariat avec Red Bull Music Academy

boilerroom

 Ce terme de « Boiler Room » vous est inconnu ? Et bien pour faire simple il s’agit d’assister aux soirées les plus branchées sans quitter son canapé et son ordinateur ! Ce concept a vu le jour en 2010 à Londres et s’est depuis répandu un peu partout autour du monde pour voir des éditions se faire à New-York, Los Angeles, Berlin… La première édition française a, quant à elle, eu lieu en novembre 2012 à Paris.

Le principe est simple : les personnes derrière Boiler Room choisissent une ville, un endroit (le plus souvent improbable, par exemple une cathédrale à Berlin ou une chambre d’hôtel à Paris) et sélectionnent la fine fleur des DJs internationaux (Brodinski, Laurent Garnier ou encore Nicolas Jaar y sont déjà passés). Le tout devant un public assez restreint ! Et pour les personnes souhaitant participer « en vrai » à une Boiler Room, sachez qu’il vous faudra mettre la main sur une invitation, Saint Graal des fêtards, car aucune place n’est jamais mise en vente. Raison de plus pour profiter de la soirée devant son ordi !

Toujours sur Youtube et toujours en partenariat avec Red Bull, le 14 octobre 2012, s’est tenu un record. Pour la première fois au monde un homme, en la personne de Félix Baumgartner, a franchi le mur du son. Cet événement retranscrit en direct sur Youtube a été suivi par 8 millions d’internautes en direct. Soit un autre record battu puisque le précédent record du nombre de personnes regardant la même vidéo en direct était de 500 000.

 

 

Youtube n’est pas le seul outil de Google ayant élargit ses fonctions afin d’offrir une dimension plus sociale à certains événements. Google + avec ses hangouts est en train de s’imposer comme un média social majeur.

 

Avec Google +, Hangoutez-vous ! 

Malgré une grosse progression en nombre d’utilisateurs en 2012, Google + reste encore un réseau social assez peu utilisé en terme d’événementiel et de communication de marque. Pourtant ce que propose Google Hangout est très pratique et pourrait être très utile à bon nombre de professionnels !

Non seulement cet outil nous permet de faire des visioconférences avec au maximum 10 personnes mais elle permet aussi de partager des documents tels que des PowerPoint et permet d’utiliser tous les autres outils de Google (Gmail, Gtalk, Youtube…).  Afin de promouvoir cette application, le géant de la recherche a notamment réussi deux gros coups médiatiques avec Google Hangout.

Le premier a eu lieu le 14 février quand le président des Etats Unis, Barack Obama a choisi Google Hangout comme moyen pour répondre aux questions de 10 citoyens américains. Ces questions concernaient le changement climatique, l’immigration et l’économie et la conférence fut suivie par des milliers d’américains.

A peine 10 jours plus tard, Google Hangout a refait parler de lui aux Etats Unis puisque cette fois c’est deux astronautes de la NASA (Kevin Ford et Thomas Marshburn), qui répondaient aux internautes en direct depuis la station spatiale internationale.

Cependant, Les américains n’ont pas le monopole de l’utilisation de Google +.

La marque française Président a eu l’audace de se lancer sur ce réseau social en partenariat avec Tabata Bonardi, candidate de Top Chef en 2012, pour promouvoir sa Crème des Chefs. Les internautes peuvent suivre les recettes en direct ou les consulter plus tard en replay et ils peuvent même s’inscrire à un concours afin de participer à un hangout pour cuisiner en live et voir les avancées de chaque participant dans l’élaboration de la recette, bénéficier en direct de conseils du chef connecté…

 

 

Ces derniers mois nous avons vu grandir l’importance des réseaux sociaux dans les événements. Au départ uniquement utilisé pour inviter et relayer, ils sont aujourd’hui utilisés afin de proposer des contenus exclusifs et tendent à devenir de plus en plus participatif. Tout laisse donc à penser que cette tendance va continuer à se développer avec les évolutions fonctionnelles des médias sociaux.

Cette tendance accompagnée par l’émergence de la social TV, nous laisse espérer, dans quelques années, voir une édition du Super Bowl non seulement diffusée en ligne via Youtube mais également relayer dans le monde entier via Live Tweet.

A propos de l'auteur

Benoit Vangilve

Chef de projet social media, dénicheur de belles opés, utilisateur inconditionnel d'Instagram et de Soundcloud, fan de basket, buveur de Duvel. Pour ceux que ça intéresse : @tioneb07 ;)

Commentaires

Contact

Une question ? Besoin de conseils pour développer une stratégie sur les réseaux sociaux ?

Appelez-nous au +33 (0)3 20 88 11 59

ou remplissez le formulaire :

  • This field is for validation purposes and should be left unchanged.